• Christian B.

Sur la Deutsche Alpenstraße - Füssen

Mis à jour : 27 déc 2019


La romantique ville de Füssen sur la Deutsche Alpenstraße, également le point de départ (ou d'arrivée) de la célèbre Romantische Straße, s'inscrit dans un paysage superbe fait de lacs idylliques, de petites collines et de montagnes majestueuses.

Füssen nous a surpris car les maisons n'ont plus la silhouette des chalets aux façades blanches, peintes à fresques en scènes diverses, d'emblèmes ou de personnages mais elles ont de hauts pignons et des façades colorées, unies.

Son centre-ville avec ses maisons bâties dans des styles d'époques différentes forme un ensemble harmonieux.

En ce 15 août, tout est fermé, comme dans toute la Bavière, très catholique et c'est un vrai plaisir de déambuler le nez au vent des rues quasiment désertes.

Notre vagabondage sous le soleil nous a amené devant l'ancienne abbaye St. Mang (saint Magnus), fondation bénédictine, élevée à l'endroit où mourut en 750 l'« apôtre de l'Allgäu ».

Transformée au XVIII° siècle, le baroque y a pris place avec des plafonds ovales et des angelots joufflus. Depuis 1803 elle est devenue une simple église paroissiale.

Le musée du patrimoine de Füssen présente l'histoire de la ville de Füssen, l'histoire du monastère et des collections de violons historiques et de luth depuis plus de 1000 ans. La splendeur des salles baroques où le musée est installé donnent une idée de l'ancienne richesse du monastère.

Tout proche, le Hohes Schloss (le Haut Château), ancienne résidence des princes évêques d'Augsbourg, accueille une partie des collections de peintures de Bavière, un musée régional ayant été implanté dans les anciennes salles d'apparat de l'abbaye. C'est l'un les plus grands châteaux d'inspiration gothique et le mieux conservé de la Souabe.

Nous sommes passés au couvent des Franciscains puis à la petite église du Saint Esprit, ancienne Spitalkirche, avant de traverser la rivière.

Nous avons gagné un point de vue sur les chutes de la Lech situé à quinze minutes du centre ville.

Et puis, nous sommes repartis sur la Deustche Alpenstraße vers Oberstdorf.

PS Nous aurions pu aller visiter le château royal de Hohenschwangau, résidence d'été de Maximilien II de Bavière sur le lac idyllique d'Alpsee ou celui de Neuschwanstein bâti par son fils le roi Louis II de Bavière, le « roi des contes de fées », mais nous leur avions déjà rendu visite à l'occasion d'un précédent passage.


→ Les photos (prises en 2012) peuvent être regardées en grand format : clic sur la photo, puis nouveau clic sur la petite image.

Article précédent Accueil Article Suivant

#fussen, #baviere, #deutschealpenstrasse