• Christian B.

Svalbard #5 Le Kongsfjord et Ny-Ålesund

Mis à jour : avr. 14


Le Kongsfjord est l'un des dix grands sites du Svalbard et ses paysages sont magnifiques. On comprend alors que quelques bateaux de croisière y fasse une courte escale.

Le fond du fjord est occupé par plusieurs fronts glaciaires impressionnants ; ces glaciers très actifs engendrent une grande quantité d'icebergs et de bergybits.

Nous avons été faire un petit tour devant les glaciers, progressant avec la plus grande prudence au milieu des blocs de glace et quelques petits icebergs, observant au plus près ces masses impressionnantes avant de diriger l’étrave de Southern Star ver Ny-Ålesund.

Située par 78°55' N, sur la rive sud du Kongsfjord, à 1.231 kilomètres du Pôle Nord et au sein d'un environnement des plus attrayants, Ny-Ålesund passe pour être la communauté la plus septentrionale du monde...

C'était une destination importante pour les bateaux de croisière, mais cela risque de changer en raison de l'interdiction du fuel lourd dans le Kongsfjord à partir de 2015.

Ny-Ålesund doit son origine à l'implantation d'une exploitation minière qui a cessé toute activité depuis 1962 ; c'est aussi un des sites importants dans l'histoire de la conquête du Pôle Nord ; des noms comme Amundsen, Ellsworth ou Nobile sont étroitement liées à ce lieu. Entre-temps, Ny-Ålesund s'est développée en devenant une concentration unique au monde de diverses stations internationales de recherche polaire. Un village de scientifiques avec une large palette de spécialités, abrite toute une série de nations représentées sur place et travaillant sous la coordination de l'Institut Polaire Norvégien.

Durant l'été vivent ici environ 180 chercheurs et collaborateurs, issus d'une vingtaine de pays différents ; en hiver seule une quarantaine de personnes sont présentes. Il n'y a pas de population permanente avec des familles et donc pas d'infrastructures adéquates. L'hôpital le plus proche est à Longyearbyen, d'où un bimoteur assure la liaison aérienne deux fois par semaine. En cas de besoin un hélicoptère peut être aussi mobilisé.

En 2009, un centre d'information s'est ouvert, informant les visiteurs sur le Spitzberg et retraçant l'histoire de la ville. Dans le même bâtiment un petit musée avec des expositions sur les expéditions au Pôle Nord et la phase d'exploitation minière. Dans et autour de Ny-Ålesund se trouve une grande concentration de monuments protégés, de sites et de vestiges historiques qui font de la ville et de son environnement un lieu important quant à l'héritage culturel.

On y trouve en outre le bureau de poste le « plus nordique » du monde, ainsi qu'un petit café et le seul et unique magasin, le Kongsfjordbutikken, qui propose aussi des souvenirs.

Non loin de la poste se trouve le buste de Roald Amundsen, au centre du village ; là on peut voir aussi la « villa Amundsen », où séjournait l'explorateur lors de ses passages, la station norvégienne « Sverdrup » et la « maison bleue » qui abrite une partie de la communauté franco-allemande.

Près du chenil où quelques chiens de traîneau sont entretenus à des fins de loisirs, se trouve un carrefour d'où plusieurs chemins mènent aux anciennes mines, au Zeppelinfjellet et à l'aéroport.

À l'extérieur du village se trouve le mât d'arrimage des aéronefs d'où sont parties les célèbres expéditions avec le Norge et l'Italia en 1926 et 1928. On arrive à ce vestige historique depuis le buste d'Amundsen en passant devant la station chinoise dont l'entrée est gardée par deux lions en marbre.

Finalement, nous n’avons personne hormis un quidam passant rapidement d’une baraque à une autre et nous avons rembarqué pour continuer vers le nord et Magdalenefjord.


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format



Article précédent Accueil Article Suivant

#svalbard, #spitzberg, #kongsfjord, #nyalesund

65 vues2 commentaires