• Christian B.

Tour des glaciers de la Vanoise #4 Du Refuge du Col de la Vanoise au Refuge de l’Arpont

Mis à jour : avr. 21


L’étape du jour est sans difficulté, presqu’horizontale mais longue de 14 kilomètres, dans un cadre bien moins austère, beaucoup plus aéré que l’étape de la veille.

J’ai quitté le refuge du col de la Vanoise peu après 7 heures, retrouvant la solitude, les randonneurs ayant passé la nuit ici se dirigeant vers un autre secteur.

Le sentier descend très progressivement en longeant le lac Rond (2.500 m) et celui du col de la Vanoise (2.478 m), tous les deux encore dans l’ombre, ils se déversent dans le ruisseau de la Vanoise avant de repartir horizontalement.

La vue s’ouvre sur le vallon de la Leisse qui rejoint Tignes, alors qu’arrive le soleil. Un peu après un blockhaus, la descente continue en lacets suivant le torrent dominé par les falaises de la Pointe de la Réchasse (2.700 m).

Là, de l’autre côté du torrent se découvre une nouvelle vallée : le vallon de la Rocheure.


Plus loin, après un fort joli parcours horizontal où le sentier est tracé dans un pierrier, il part vers l’ouest en direction des glaciers de la Vanoise qui scintillent au-dessus de moi, alors que je remonte vers les lacs des Lozières (2.479 m) où j’ai rencontré un troupeau de brebis gardées par des patous qui m’ont bien signifié que je n’étais pas le bienvenu.

Courte remontée vers le sud pour franchir des éboulis puis redescente dans les pelouses alpines sous les sommets enneigés du Dôme de Chasseforêt (3.586 m) et de celui de l’Arpont (3.601 m), c’est un superbe parcours en balcon qui s’est offert à moi sous un soleil maintenant généreux !

Alors que s’aperçoit en contrebas de l’autre côté de la vallée le lac Blanc et, plus loin, le village de Termignon dans la vallée de l'Arc, le refuge de l’Arpont est proche.

Le superbe sommet de la Dent Parrachée (3.697 m) apparaît.

Bigre, il semble qu'il y ait bien du monde au refuge !

À 12 heures 30, j’y suis et découvre que toutes ces silhouettes qui m’intriguaient sont des chasseurs alpins du 27° BCA de Chambéry en manœuvre.

Après-midi de détente au soleil à observer les marmottes...

Ou encore à discuter avec les gardiennes tout en savourant une nouvelle bière régionale – oui, oui, j’apprécie les bières régionales – celle-là est une bière blanche brassée par la Brasserie du Mont-Blanc à La Motte Servolex en banlieue de Chambéry.

En soirée, le refuge sera bondé !

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Article précédent Accueil Article Suivant

#valléedelarc, #termignon, #savoie #parcnationaldelavanoise, #refugedelarpont #coldelavanoise, #vallondelaleisse #lacdeslozières