• Christian B.

Haltes autrichiennes #6 Salzburg

Mis à jour : janv 4


Reprenant notre route, nous avons quitté Golling an der Salzach et rejoint Salzbourg en fin de matinée. Ici, comme trop souvent dans toute l'Autriche, pas de possibilité de stationnement pour les camping-cars hormis dans les campings, le camping Nord-Sam au Nord de la ville pourra se flatter d'avoir eu notre clientèle.

Les bus n° 23, puis n° 1 nous ont font arriver en ville et un itinéraire tranquille nous permet de rejoindre le Staatsbrüke, l'un des nombreux ponts qui enjambent le Salzach. Ici la rivière a pris de l'embonpoint !

Dominée par l'imposante forteresse du Hohensalzburg, Salzbourg, c'est la ville tourisme à la puissance « T ». Il faut dire que la cité évoque avant tout la naissance de Wolfgang Amedeus Mozart en 1756 dont les nombreux touristes (japonais en forte proportion) se plaisent à évoquer la mémoire, relayé en cela par les innombrables « produits dérivés » d'un goût plus que douteux...

Nous cheminons dans la Getreidegasse (littéralement « rue des céréales »), l'une des artères du vieux Salzbourg et une rue commerçante très animée, ornée de nombreuses enseignes en fer forgé.

Elles avaient autrefois leur utilité pour les analphabètes, aujourd'hui les grandes marques mondiales, installées les unes à côté des autres s'en sont emparées, ça fait classe !

Ici, on se bouscule, on prend d'assaut les boutiques et quant à entrer dans la Mozart Geburtshaus, la maison natale de l'illustre musicien, il ne faudra pas y compter !

Et pourtant du bâtiment d'origine, il ne subsiste que le système de sonnerie mais qu'importe. Notons quand même que d'émouvants souvenirs y sont présentés tels ses violons, son clavicorde, ses partitions, des portraits et lettres...

Au bout de la Getreidegasse, la simplicité de l'église Saint Blasius, ancienne église de l'hôpital de la ville et la tranquillité retrouvée loin de l'animation proche en font un arrêt agréable. L'intérieur est divisé en trois nefs avec des plafonds voûtés et des piliers octogonaux. L'autel principal est de style classique avec des extensions de marbre et un groupe de crucifix.

Par la large et calme Hofstallgasse, nous rejoignons la Franziskanerkirche.

Les éléments de l'époque romane de la nef se sont vus adjoindre des éléments gothiques et baroques, comme le chœur et son maître-autel.

Les neuf chapelles rayonnantes sont ornées de stucs et de peintures d'une grande richesse ; certaines d'entre elles abritent des tombeaux.

En nous rendant à la Stifkirche St. Peter que nous ne pourrons visiter car fermée pour travaux, c'est la surprise : une exposition d'icônes russes propose de très anciennes icônes à la vente : la Russie serait-elle en train de vendre son patrimoine historique ?


→ Les photos sont de juillet 2012 Pour voir une photo en grand format, un clic sur la photo puis un nouveau clic sur une petite image.

Article précédent Accueil Article suivant

#autriche, #salzburg, #salzbach, #mozart, #getreidegasse #saintblasiuskirche, #franziskanerkirche

169 vues1 commentaire