• Christian B.

Le tour du Colorado Provençal de Rustrel

Mis à jour : avr. 23


Après avoir connu son heure de gloire au XIX° siècle grâce à l'exploitation de l'ocre, Rustrel est aujourd'hui un petit bourg tranquille qui doit sa célébrité au Colorado Provençal, également appelé Colorado de Rustrel, un superbe ensemble résultant de l'exploitation de carrières aujourd'hui désaffectées et de l'érosion naturelle due au vent et à la pluie.

L’ocre est un mélange de sable et d’argile coloré par des oxydes de fer ; pigment naturel et inaltérable, l’ocre est principalement utilisée dans la fabrication des peintures et badigeons, elle est remplacée aujourd’hui par des colorants artificiels.

Le gisement a été exploité de 1780 jusqu'au XX° siècle, l’exploitation se faisant à ciel ouvert ou en galeries souterraines dont certaines, abandonnées, sont utilisées pour la culture des champignons de Paris.

Site à ciel ouvert absolument exceptionnel, le Colorado Provençal propose une palette de couleurs éblouissantes au cœur de laquelle il est possible de se promener grâce à un réseau de sentiers pédestres.


Ils permettent de découvrir l’originalité du site mais, parce qu’ils sont balisés et sécurisés, ils sont très fréquentés, aussi arrivé de bonne heure ce dimanche de Pâques, j'ai préféré en faire le tour.

J'ai donc abandonné mon véhicule sur le parking sous les pins et après avoir versé mon obole à une charmante jeune fille très souriante, j'ai suivi le sentier qui mène au site.

Les lieux sont gérés par une association regroupant des propriétaires et des bénévoles, soucieux de préserver ce site historique et plusieurs circuits sont proposés à l'intérieur du magnifique cirque du Barriès, le point commun des différents itinéraires sillonnant le Colorado étant qu’ils sont assez « paumatoires », la faute à un surbalisage qui finit par nuire à la compréhension.



Mais pour ma part, c'est le grand tour du Colorado Provençal que j'ai choisi de faire commençant par suivre des sentiers peu balisés dans la forêt, longeant une petite rivière pendant deux heures pour arriver au site du Colorado Aventures (310 m).


De là, offrant souvent de superbes vues sur le cirque, le sentier monte régulièrement vers le plateau mais peu avant de l'atteindre, j'ai suivi le sentier en crête qui longe le cirque.

Il convient d'ailleurs de ne pas trop s'approcher du bord de la falaise qui s'est effondrée à plusieurs reprises ces dernières années.

Pendant plus d'une heure, j'ai d'abord longé les falaises passant à la Croix de Cristol (505 m), puis m'en suis éloigné progressivement avant d'entamer une longue descente me faisant revenir vers mon point de départ en passant par le Belvédère d'où on a le plus joli point de vue peut-être sur ce Colorado Provençal.

Une superbe balade faite en solitaire sous le soleil dans un cadre quasi-naturel permettant de découvrir des falaises érodées faites de 25 teintes d'ocre et offrant des décors tout droit sortis d'un bon vieux western... L'illusion est réelle !


Date 16/04/2017, distance 13 km, temps 3 h 25 arrêts inclus (temps topo 4 H plus les arrêts), difficulté T2, D+/ D- 363 m, Balisage jaune et panneaux directionnels.

Topo FFRP PR633 Haute Provence. Carte IGN 3342 OT Apt - Parc PNR du Lubéron

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]

→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format.


Article précédent Accueil Article suivant

#provence, #luberon, #rustrel, #coloradoprovencal

162 vues3 commentaires