• Christian B.

Roussillon la Delphes Rouge

Mis à jour : nov. 11


À Roussillon, « la Delphes Rouge » comme l'appelait Jean Vilar, le « sentier des ocres » ressemble à une palette de peintre ! Perché sur son piton, le village de Roussillon est réputé pour ses carrières d'ocre aux falaises colorées offrant un surprenant contraste avec le vert de la végétation.

Toutes les maisons sont badigeonnées à l'ocre à l'étonnante variété des nuances ce qui, avec son emplacement, vaut au village d'être classé parmi les « Plus Beaux Villages de France ».

Arrivant de Rustrel où j'avais bivouaqué, et alors qu'arrivaient les premiers touristes, j'ai déambulé dans ce charmant village qui arbore des maisons simples aux façades harmonieuses et ensorceleuses que les visiteurs admirent tout en parcourant les ruelles colorées.

L'ocre est partout, dans les paysages, sur les façades des maisons, en trompe l'œil au détour d'une rue.

Dans un dédale pittoresque de ruelles et de placettes le site est magique.

Ma flânerie m'a mené de la ville basse jusqu'au point haut du village d'où découvre un panorama étendu du Lubéron jusqu'au Mont-Ventoux loin vers le nord.

Depuis le terre-plein de l'église la vue plongeante sur tout le village est également superbe.

Cette splendeur de la nature flamboyante a inspiré de nombreux artistes, aussi au village on trouve de nombreuses galeries d'art, des expositions, des artisans artistes.

Un patrimoine culturel riche et unique que j'ai découvert durant deux heures sublimes.

→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format.

Article précédent Accueil Article suivant

#hauteprovence, #luberon, #roussillon