• Christian B.

Comacchio dans le delta du Pó

Mis à jour : avr. 25


Très souvent citée comme la petite Venise, Comacchio est le centre historique le plus original et le plus fascinant du Parco del Delta del Pó ; héritage de l’ancienne Spina, la cité aux origines très lointaines est une ville lagunaire surprenante.



Son centre historique a conservé son apparence initiale avec ses célèbres monuments comme l’incomparable Trepponti - trois ponts réunis pour n'en faire qu'un - et ses imposants escaliers.

Le Duomo di San Cassiano ne nous a guère inspiré contrairement à l’élégant Palazzo Bellini et la très caractéristique Maniffatura dei Marinati, une ancienne usine spécialisée dans la cuisson et le marinage de l’anguille.



Construite pour favoriser le développement économique lié à l’exploitation du fleuve, la cité est traversée par un important réseau de canaux, surmontés de petits ponts reliant les différents quartiers de la ville aux caractéristiques maisons aux tons pastels.




Nous n'avons pas fait la promenade sur les traditionnelles « batane », petites embarcations plates et principal moyen de transport des habitants de la ville il y a encore quelques dizaines d’années et contrairement à notre visite en 2010, nous n'avons pu aller nous perdre dans les divers canaux du delta, un ciel plombé par le sirocco et la pluie annoncée pour les jours suivants nous ayant fait fuir vers le sud.



Inscrit au patrimoine de l’humanité de l’UNESCO, le Parco del Delta del Pó est aujourd’hui un territoire vaste et diversifié où la terre et l’eau cohabitent en un parfait équilibre d’harmonie et de beauté créant un paysage unique en son genre.



C'est une immense zone verte encadrée par des forêts séculaires, des pinèdes et des oasis, habitat idéal pour des milliers d’espèces d’oiseaux, de poissons et d’animaux, offrant ainsi aux visiteurs émerveillés des paysages fascinants et intacts, à découvrir le long de sentiers, itinéraires et parcours au charme mystérieux et irrésistible.


Alors que les trois ponts nous ravissent comme les maisonnettes au bord de l’eau, nous avons superbement ignorés les 7 « lidi » de Comacchio, 23 kilomètres de plages de sable fin et doré bordant une mer calme et peu profonde. Et pour refaire la balade à l'intérieur des divers bras du Pó et aller à la rencontre des oiseaux - nous l'avions faite en 2010 - il nous faudra revenir...


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format.

Article Précédent Accueil Article suivant

#comacchio, #po, #parcodeldeltadelpo, #oiseaux