• Christian B.

Spoleto #2

Mis à jour : avr. 21


Alors que le ciel nous gratifie d'une violente averse nous continuons à découvrir Spolète.


Nous gagnons au fond d’une immense place, en bas de larges escaliers, la Cattedrale Santa Maria Assunta (également nommé Duomo di Spoleto).

Sa façade est précédée d'un portique Renaissance.


L'intérieur, restauré au XVIII ° siècle, n'est pas dénué d'intérêt mais ce sont des fresques qui retiennent pleinement notre intérêt.

Dans l'abside, une fresque monumentale de Filippo Lippi, représentant des scènes de la vie de la Vierge.



Elle n'a pu être terminée par le peintre - il est enterré à proximité - et c'est son fils, Filippino qui acheva l'ouvrage.

Également dans l'abside de la chapelle Eroli, une autre merveille Madonna e Santi du Pinturicchio …

Épatant !


En 1155, Frédéric II Barberousse avait saccagé la ville, pour se venger, mais se repentant, il lui offrit une icône de style byzantin, elle est présentée par l'évêque de Spolète tous les ans à la foule.

Devant le transept droit, on peut également admirer l'un des plus anciens crucifix peints sur parchemins et collés sur bois, unique œuvre d'Alberto Sotio (1187).


À un kilomètre du centre se trouve le Chiesa San Pietro (XII° siècle), sa façade est superbe avec des scènes bibliques très variées et surtout un bestiaire extraordinaire.


Toute la façade est ainsi couverte de sculptures ; vu la hauteur de cette façade, une paire de jumelles serait tout à fait appropriée pour voir tous les détails de ces sculptures remarquables.

Ce n'était pas notre première visite à Spolète et ce ne sera pas sans doute la dernière, il y a tant de superbes choses à voir ...


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format.

Article Précédent Accueil Article suivant

#spoleto, #cattedralesantamariaassunta #lippi, #pinturicchio, #chiesasanpietro