• Christian B.

Le Tête du Danay en boucle

Dernière mise à jour : 30 avr.

Le bulletin de MétéoFrance pour les Alpes du Nord était annoncé excellent pour ce dernier jour de février et j’avais fait le choix d’emmener ma cliente découvrir dans un coin du massif des Aravis, la Tête du Danay ( 1.731 m ).

Toutefois, après une forte chute de neige - 30 à 40 cm selon les massifs et les altitudes quelques jours plus tôt - se posait la question devions-nous prendre ou pas nos raquettes. Elles seront laissées dans le coffre de notre véhicule et le pari sera gagnant.


La balade commence à la chapelle des Confins ( 1.419 m ) en suivant la petite route qui mène aux Frasses ( 1.380 m ).


C’est ensuite, dominant La Clusaz, un joli parcours sur un sentier-balcon où subsiste une petite couche de neige le plus souvent gelée.


Nous l’abandonnons au Plattuy d-en-Haut ( 1.390 m ) pour suivre un vague sentier qui remonte des pentes assez soutenues, vague parce qu’enfoui sous une couche de neige conséquente dans laquelle on s’enfonce nous faisant craindre notre choix de ne pas avoir pris les raquettes. Ce sera juste…


Plus haut, une longue traversée ascendante à travers la forêt nous amène sur la crête qui monte vers la Tête du Danay depuis les granges de Sur-Frêtes, nous y retrouvons l’itinéraire classique.


La pente se fait plus prononcée, le large sentier est aujourd’hui une étroite piste damée par le passage des skieurs de randonnée où les crampons se font utiles. Une dernière pente courte et raide et nous y sommes.


Une horrible croix marque le sommet, horrible parce que métallique et de très grande taille. Trois tables d’orientation émergeant à peine de la neige permettent d’apprécier le somptueux panorama et de reconnaître les différents sommets, ceux des Aravis ( la pointe des Verts, la Tête Pelouse, l’Ambrevetta, la ointe Percée…), ceux des Bornes ( le Roc des Tours, l’Aiguille Verte, le Jalouvre, le Bargy…), sans oublier le plateau de Beauregard ou plus loin celui des Auges.


La vue plongeante sur La Clusaz d’un côté, Grand-Bornand de l’autre, est saisissante.


On resterait bien là des heures à l’admirer mais il faut songer à repartir après la pause.

Revenus d’abord sur nos pas, nous filons vers les granges de Sur-Frêtes et poursuivons par un chemin qui nous a ramenés tranquillement aux Confins.

Une superbe journée…


Date 28/02/2022, départ 9 h 20, retour 13 h 30, temps 4 h 10 ( arrêts inclus ), distance 7,6 km, difficulté T2, D+ / D- 399 m.

Carte IGN 1/25.000 3430 ET La Clusaz - Le Grand Bornand

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS ici [ clic ] ou là [ clic ]

→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Je vous invite à regarder le montage audiovisuel ( 5,12 minutes ) ci-dessous.



Article précédent Accueil Article suivant

84 vues12 commentaires

Posts récents

Voir tout