• Christian B.

Islande - Le Jökulsárlón

Dernière mise à jour : 26 oct.

Poursuivant notre périple sur la route circulaire vers l’est, la halte au Jökulsárlón s’impose et nous y passerons d'abord un jour et demi et on y repassera quelques jours plus tard car pour les photographes c’est un must incontournable.


Le site est odieusement l’un des plus fréquentés par les touristes et il est également célèbre pour avoir servi de décor pour le tournage de plusieurs films ( James Bond : Meurs un autre jour et Dangereusement votre, Tomb Raider, Batman Begins… ).


Au début du XX° siècle, la lagune glacière de Jökulsárlón n'existait pas, ce n'est qu'avec le réchauffement climatique qu'elle a commencé à apparaître lorsque le glacier Breiðamerkurjökull a commencé à se retirer.


Entre les années 1950 et le début des années 2000, le lac est passé de 5 km² environ à une petite trentaine.


Il est d’ailleurs fort probable que d'ici quelques années avec la disparition du glacier, Jökulsárlón ne sera plus qu'un lac.


On peut y voir dériver d’énormes blocs de glace qui se détachent constamment du glacier et d’immenses icebergs blancs, bleus et noirs flottant traversant la lagune dans une eau bleutée au gré des vents et des courants pour aller se jeter dans la mer d'Irminger.


La taille des icebergs varie d'un mètre jusqu'à 20 mètres de hauteur et ceux-ci sont composés de glace vieille de plus de 1000 ans.


Le lagon, quant à lui, n'est pas très large mais atteint 248 mètres de profondeur par endroits ce qui en fait tout simplement le lac le plus profond d'Islande.


Pendant que les eiders batifolent entre les morceaux de glaces, trônant au sommet des dizaines de mouettes tridactyle semble attendre quelque chose, mais quoi ?



→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format



Article précédent Accueil Article suivant

112 vues20 commentaires

Posts récents

Voir tout