top of page
  • Photo du rédacteurChristian B.

Le Pain de Sucre par Albanne

Dernière mise à jour : 1 avr.

Au départ de Poingt Ravier, petit hameau au-dessus de Valloire, le Pain de Sucre ( 1.981 m ) s'atteint assez rapidement en passant par l’alpage du Clot Abanel et l’an dernier j’y étais venu avec mes complices habituels comme je l’ai raconté dans ce billet.


Mais il s’atteint aussi depuis le charmant petit village d’Albanne ( 1.609 m ) et je m’étais promis d’y revenir de cette manière avec ma cliente attitrée.


Nous démarrons une nouvelle fois dans la fraîcheur mais très vite la chaleur arrive bien qu’on progresse à l’ombre dans la forêt d’abord du versant est de la Pointe des Chaudannes (2.519 m) puis dans des pentes orientées au nord sous notre Pain de Sucre.


L’itinéraire fait passer devant l’imposant Gros Mélèze, imposant parce que sa circonférence est de 6,40 mètres et sa taille atteint 29 mètres. Il aurait été planté il y a 600 ans sous le règne d’Amédée VIII duc de Savoie.


Nous débouchons de la forêt à La Turaz ( 1.920 m ) et entrons dans l’alpage.


La butte sommitale de notre Pain de Sucre est contournée et …nous y sommes !


Comme je l’avais écrit en septembre l’an passé, le panorama est superbe avec vers le nord la Croix des Têtes, le Grand Perron des Encombres et le Mont Brequin, vers l’est les sommets dominant la station de Valmeinier et vers le sud c’est le massif de l’Oisans avec les Écrins qui se laisse admirer.


Revenus à La Turraz, c’est un nouveau sentier qui nous mène en diagonale sous le versant nord de la Pointe du Bonhomme de Pierre à Prario ( 1.850 m ) d’où une piste pastorale ou un sentier ( au choix du randonneur ) ramène directement au point de départ.


Plutôt que de suivre cette proposition, j’ai invité ma cliente à allonger la boucle en remontant aux chalets d’alpage de La Plagne ( 1.950 m ).


Amusante scène que de voir arriver un gros camion par une autre piste qui a ensuite déversé une douzaine de vaches qui emmontagnent de cette façon ( habituellement, elles montent … à pied !.


Plus bas, c’est le lac de Pramol ( 1.730 m ) que nous avons découvert avant de revenir au village sous un soleil chaleureux.


Date 24/06/2023, durée de la balade 6 h 05 (arrêts inclus), distance 9,7 km, difficulté T2, D+ / D- 603 m.

Carte IGN 1/25.000 3435 ET Valloire – Aiguilles d’Arves – Col du Galibier

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS ici [ clic ] mais aussi là [ clic ]

→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Je vous invite à regarder le montage audiovisuel ( 6,10 minutes ) ci-dessous.




100 vues9 commentaires

Posts récents

Voir tout

9 comentários


canadian.attitude
canadian.attitude
02 de ago. de 2023

C'est bien vert et cela fait du bien à mes p'tits yeux. ici tout est grillé. Je ne connais pas du tout ce Pain de Sucre. C'est fort joli.

Belle fin de semaine "Cher Baroudeur" Bises

Curtir

Jacqueline Guéret
Jacqueline Guéret
01 de ago. de 2023

Bonjour Christian

Des paysages superbes une balade sympa

Hier les bises auraient été trempées à la Cité de la voile de Lorient aujourd'hui un peu tristounettes mais non moins chaleureuses.

Curtir

Chantal Le Cabec
31 de jul. de 2023

Je suis heureuse de constater que, même en été, il y a de jolies balades à faire en moyenne montagne sans être dérangés par le flot de touristes. A part, par les vaches qui, au XXIème siècle, deviennent un peu faignantes et se font véhiculer en camion, plutôt que monter en alpage sur leurs pattes! Les temps changent!!! Bises. Ch

Curtir

Membro desconhecido
31 de jul. de 2023

Bonsoir Christian,

Encore une belle balade, toujours agréable de vous suivre. Peut être des vaches "du troisème âge", un peu fatiguées. LOL. Bisous du soir. Huguette

Curtir

jpzeiss2
jpzeiss2
31 de jul. de 2023

Hello,

Agréable balade. Mais les vaches, c'est comme nous ... elles se modernisent. Tu prends l'avion, la voiture, le train... elles c'est le camion. Pourquoi se fatiguer à marcher des heures alors qu'en 1 heure c'est fait ?

Curtir
bottom of page